{SÉRIE} ~ Shadowhunters, la nouvelle adaptation de la saga de Cassandra Clare

12


  • Nom : Shadowhunters
  • Adaptation : The Mortal Instruments de Cassandra Clare
  • Diffusée sur : Netflix
  • Première diffusion : 13 janvier 2016
  • Nombre de saisons : 2
  • Nombre d’épisodes : environ 13 par saison
  • Résumé : Clarissa « Clary » Fray est une jeune adulte de 18 ans qui vit à New York avec sa mère et étudie l’art. Lors d’une soirée dans un club new-yorkais, elle assiste au meurtre d’un femme par trois jeunes étranges qu’elle seule semble voir et tue par accident un homme. De retour chez elle, sa mère, Jocelyn, lui révèle leur véritable nature : elles descendent d’une longue lignée de Shadowhunters, des chasseurs de démons mi-anges mi-hommes. Mais avant de pouvoir lui en dire plus, des hommes viennent les attaquer, ce qui pousse Jocelyn à téléporter Clary ailleurs.Clary fait alors la rencontre de Jace, l’un des jeunes du club mais surtout un Shadowhunter. Au côté d’autres Shadowhunters, il lui fait découvrir l’Institut ainsi qu’un monde surprenant et peuplé de Créatures Obscures telles que les vampires, les loups-garous et autres démons. Clary va tenter de comprendre ce monde particulier auquel elle appartient depuis toujours sans le savoir et de sauver sa mère.13.png

Avant de commencer cette chronique, je tiens à vous souhaiter une très belle et heureuse année 2017! Je suis de mon côté très heureuse d’avoir enfin pu transférer mon blog, à la base créé sur Wix, sur WordPress. J’ai également profité de cette nouvelle année pour vous proposer un design plus sobre, plus épuré, donc quelque peu plus adapté à ce temps gris et nuageux. N’hésitez surtout pas à me donner votre avis, qu’il soit bon ou mauvais, ça me ferait plaisir de le lire et d’y répondre!

Passons maintenant au sujet principal de cet article, c’est-à-dire l’adaptation en série de la saga « The Mortal Instruments » de Cassandra Clare.

Le premier épisode, à savoir « La Coupe Mortelle », a été diffusé pour la première fois sur Netflix le 12 janvier 2016 aux États Unis, et un jour plus tard dans le reste du monde.

Il faut savoir qu’en 2013, le premier tome, La Cité des Ténèbres, a également eu droit à une adaptation, mais en film cette fois-ci. Les cinq tomes suivants étaient également censés être adaptés, mais ce projet a finalement été annulé, notamment à cause des retours mitigés voire négatifs des internautes.

Revenons maintenant à la série. Les premiers épisodes n’ont pas reçu  un accueil très chaleureux, mais les avis positifs ont afflué au fil du temps, certainement parce que la première saison se bonifie d’épisode en épisode.

Mais le jeu d’acteurs assez médiocre de certains personnages ainsi que les effets spéciaux pas très folichons n’ont pas joué en la faveur de cette seconde adaptation.

En ce qui me concerne, je n’ai tout d’abord pas vraiment apprécié les acteurs qui incarnent les personnages principaux de cette histoire, à savoir Katherine McNamara dans le rôle de Clary Fray et Dominic Sherwood dans celui de Jace Wayland. En effet, dans les livres, Clary est une fille naturelle aux cheveux roux indomptables et une battante, et Jace un garçon certes arrogant, mais sans « chichis », si je puis dire. Sauf que la Clary de la série a des cheveux parfaitement bouclés même après avoir combattu des créatures obscures, elle est toujours maquillée et joue un peu le rôle de la princesse qui a constamment besoin de l’aide de son prince pour se sentir rassurée, et en ce qui concerne Jace, ce n’est pas exactement comme ça que je me le représentais dans ma tête. En fait, je trouve que ces deux personnages étaient nettement mieux interprétés dans le film. J’avoue également que ce n’est pas exactement ainsi que je m’imaginais Luke, mais j’admets qu’Isaiah Mustafa joue tout de même très bien son rôle.

Et comment ne pas succomber au charme de Matthew Daddario dans le rôle d’Alec Lightwood et à celui d’Alberto Rosende qui incarne parfaitement le personnage de Simon Lewis, le meilleur ami de Clary? On peut également constater qu’Émeraude Toubia et Harry Shum Jr, qui interprètent les rôles d’Isabelle Lightwood et Magnus Bane, ont réussi à cerner leur personnage, et donc à bien se mettre dans sa peau. Ces quatre acteurs ont donc malgré tout réussi à relever le niveau, et ce sont de véritables atouts pour cette série.

Ce que je pourrais également reprocher à cette adaptation, c’est que le coeur de l’histoire, en quelques sortes, n’est pas aussi authentique que dans les bouquins. En effet, l’Institut, bâtiment réservé aux Chasseurs d’Ombres, est dans les livres une œuvre architecturale très rustique, avec une énorme bibliothèque et plein de bois et de briques un peu partout, tandis que dans la série, c’est un endroit très moderne où règnent la technologie, les hologrammes et toutes ces choses qui font très navette spatiale. Je trouve cela dommage de perdre ce côté « vieux » de la bâtisse, qui fait tout son charme, je trouve.

Pour conclure, je vous conseille de vous lancer dans le visionnage de cette série, car même si j’ai plus insisté sur les côtés négatifs que positifs dans cette chronique, ce n’en est pas moins une bonne série. De plus, le sujet principal traité dans les livres ainsi que les personnages peu communs de ceux-ci y sont présents, ce qui fait que le centre de cette adaptation est déjà très intéressant de base et mérite qu’on s’y attarde.

Sur ce, je vous souhaite un bon week-end et vous dis à très bientôt pour une nouvelle chronique!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s