{LIVRES} Les Gardiens du Nord – Itinéraires Troubles, un premier tome magique

1291FjUJeYgqL.__BG0,0,0,0_FMpng_AC_UL320_SR200,320_

  • Titre : Les Gardiens du Nord, Episode 1 : Itinéraires Troubles
  • Auteur : Aurélie Chateaux-Martin
  • Editeur : auteure autoéditée
  • Date de parution : inconnue pour l’instant
  • Genres : fantastique, romance
  • Tome : I
  • Série précédente : Enfants des Fées. Elle raconte l’histoire des parents de Dan et Eri ainsi que la naissance de ces derniers.
  • Résumé : A Naÿl, Aeddan s’ennuie ferme. Du haut de ses 17 ans, le jeune homme rêve d’aventure et décide d’entrainer son meilleur ami Eri dans un voyage qui les mènera à explorer de nouveaux horizons et des terres inconnues. C’est ainsi que les deux adolescents, armés de leur enthousiasme et de leur désinvolture juvénile, partent à la découverte du monde… Mais Eri est un demi-elfe. Sa discrétion et sa réserve naturelles, loin d’êtredes atouts, pourraient bien causer aux deux voyageurs de nombreuses mésaventures… Eri, qui a grandi dans un lieu protégé des vicissitudes du vaste monde, saura-t-il s’adapter aux sociétés humaines encore rustres et peu évoluées qui constituent la majorité des peuples qui entourent Naÿl ? Son charme féerique, ensorcelant, pourrait bien devenir un désavantage face aux humains fascinés qui n’ont, pour la plupart encore jamais croisé d’elfes. Une chose est sûre, Aeddan est prêt à tous les sacrifices pour son ami. Pour lui, il irait jusqu’au bout du monde. Pour lui, il serait prêt à affronter les rigueurs du Grand Nord. Il n’a jamais réfléchi aux causes de la tendresse qui le liait au demi-elfe, mais au fond, qu’importent ses propres sentiments tant qu’Eri est heureux et en sécurité…

a_generic_white_10_us_noto_email_v2016_us-main._CB277146614_

13

J’ai eu la chance inouïe de pouvoir lire en avant-première le premier tome de la saga des Gardiens du Nord écrit par la fantastique Aurélie Chateaux-Martin, et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue!

En effet, s’ajoutent à la plume somptueuse de l’auteure une merveilleuse vision du monde et une fabuleuse capacité à nous transmettre à nous, lecteurs, les sentiments si profonds des personnages. On ressent dès la première page cette proximité entre Aeddan, surnommé Dan, et Eri, mais la passion qu’ils éprouvent l’un pour l’autre s’amplifie au fur-et-à-mesure que l’on tourne les pages. Je trouve cette relation rafraîchissante, car ce n’est malheureusement pas très souvent que l’on a la chance de lire une œuvre d’une qualité aussi exceptionnelle impliquant un couple d’hommes plutôt qu’une union homme-femme.

Nous suivons ces personnages dans leur aventure tout au long du bouquin, et l’atmosphère que dégagent les passages descriptifs réussissent à nous faire plonger entièrement dans ce monde fabuleux constitué de créatures fantastiques aussi intrigantes qu’attachantes telles qu’Eri et Dan.

Les dialogues, eux aussi, sont extrêmement bien écrits : ils complètent parfaitement les informations que le narrateur nous divulgue tout au long de l’histoire. Mais il faut également souligner que le vocabulaire très soutenu de ce livre est digne d’un véritable chef d’œuvre de la littérature française! J’ai été totalement subjuguée par le choix des mots : ils s’enchaînent d’une façon si naturelle et si belle à la fois, ils m’ont réellement donné l’impression de lire de la poésie ou les paroles d’une chanson d’antan!

J’ai également adoré le fait que le roman soit écrit d’un point de vue externe, car de cette façon, il y a une alternation parfaite entre les deux personnages principaux, et nous pouvons donc décrypter leurs ressentis de façon plus nette et fiable que si l’histoire avait été écrite de leur point de vue à eux.

Il y a aussi une parfaite cohésion entre les moments « calmes » pendant lesquels le narrateur décortique l’âme, les sentiments et les actes des personnages de façon très approfondie, et les péripéties que vivent ces derniers.

La fin nous tient en haleine, et lorsqu’on a achevé sa lecture, on demeure la tête remplie de questions pendant des jours. Est-ce que les créatures évoquées par un aubergiste vers les trois-quarts du roman sont-elles vraies, ou est-ce que ce ne sont que des mythes? Qu’arrivera-t-il aux deux jeunes et intrépides personnages? Est-ce que Dan arrivera à supporter le vent glacial du Grand Nord? Est-ce que la relation entre Eri et Dan évoluera, ou est-ce qu’elle s’achèvera avant d’avoir réellement commencé? Bref, toutes des questions dont les réponses, certainement imprévisibles, à l’image des deux personnages, ne seront dévoilées que dans les prochains tomes de la saga, que j’attends avec impatience!

Pour terminer, je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur ce premier épisode dès sa parution, car il en vaut largement la peine!

A bientôt pour une nouvelle chronique!

1115

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s