{SÉRIE} ~ Supergirl, une super-héroïne qui n’a pas froid aux yeux

12


  • Nom : Supergirl
  • Diffusée sur : CBS (Saison 1) & The CW (Saison 2)
  • Première diffusion : 26 octobre 2015
  • Nombre de saisons : 2
  • Nombre d’épisodes : 42
  • Résumé : Kara Zor-El, cousine de Kal-El, est arrivée sur Terre, mais avec 24 ans de retard. Elle avait pour mission de protéger son cousin, mais celui-ci est devenu entre temps un super héros respecté de tous. La jeune fille est donc recueillie par une famille d’adoption, la famille Danvers. Elle change donc son nom pour Kara Danvers. Grâce à sa famille adoptive, la jeune fille apprend à maîtriser ses super-pouvoirs, mais surtout à les cacher du grand public.
    Une fois adulte, âgée de 24 ans, elle travaille comme assistante pour Cat Grant au sein du groupe de média CatCo, dans la ville de National City, située sur la côte Ouest des États-Unis. Une catastrophe inattendue va l’obliger à se montrer telle qu’elle est vraiment aux yeux de tous. Très vite, les habitants de la ville ayant vu ses incroyables capacités la surnomment Supergirl.

13.png


Bizarrement, c’est mon père qui m’a fait découvrir cette série. On regardait souvent Arrow et The Flash ensemble, et il a visionné la première saison de Supergirl sans moi avant de me la conseiller. Et j’en suis ravie! Sans être un coup de coeur, cette série une très belle découverte.

D’un caractère discret, timide et assez soumis à l’autorité de Cat Grant, sa patronne, Kara Danvers n’a, à première vue, rien d’une super-héroïne. Kara Zor-El, en revanche, a tout ce qu’il lui faut pour faire changer le monde. Ou sa ville, National City, tout du moins.

J’ai énormément apprécié le changement de personnalité qui s’opérait lorsqu’on passait de Kara Danvers, petite assistante d’un grand magazine, à Supergirl, cousine intrépide du très connu Superman.

Ces deux premières saisons ont été pour moi très réussies. Non seulement les intrigues ont été très bien menées de tout leur long par les talentueux producteurs, mais elles n’étaient de plus jamais lassantes.

En effet, il ne s’agit pas là d’une de ces séries un peu policières, où le héros combat à chaque nouvel épisode un ennemi différent sans la moindre difficulté, point. Non. Là, il s’agit d’une jeune femme en quête de justice, qui doit sans cesse passer d’un mode de vie à un autre sans se faire démasquer. L’équilibre entre sa vie sentimentale, professionnelle et celle de super-héroïne a été très bien entretenu. On a pu autant assister aux déboires sentimentaux de Mademoiselle Danvers, qu’aux incessantes requêtes à la limite de l’impossible de la pas si méchante Cat Grant, et aux combats parfois voués à l’échec de Supergirl.

De plus, la place de la femme dans la société est également abordée dans cette série reprise par CW. Kara doit jouer des pieds et des mains pour se faire accepter et reconnaître au sein du groupe de super-héros que le monde a pu connaître avant elle. Elle a dû lutter pendant des mois pour qu’elle soit considérée comme une entité à part entière, et non comme « la jolie cousine de Superman en mini-jupe rouge« . Mais son combat n’est toujours pas terminé, et ne le sera pas de si tôt si les mentalités n’évoluent pas.

Mais le sexisme est cependant peu présent dans l’histoire, et c’est tant mieux! En effet, Alex Danvers, soeur adoptive de Kara, a réussi à s’imposer dans un « monde d’hommes », c’est-à-dire celui du D.E.O., Department of Extra-Normal Operations. Même si elle a réussi à s’y faire accepter grâce à son père, c’est grâce à ses performances exceptionnelles qu’elle a su y rester et s’y faire une place, comme le dit Hank, son chef et ancien ami de Jeremiah Danvers, qui s’est au fur et à mesure des épisodes de plus en plus attaché aux deux soeurs qu’il a fini par considérer comme ses propres filles.

En dehors des personnages évoqués ci-dessus, Jimmy Olsen, alias Mehcad Brooks, talentueux photographe de CatCo, ainsi que Jeremy Jordan qui interprète à la perfection le rôle de Winn Schott, meilleur ami de notre jeune héroïne, jouent deux rôles très importants dans la série. Ce sont en effet pratiquement les seuls à connaître son secret, et à l’aider même quand elle le leur interdit.

La seule chose qui m’a un peu agacée, c’est le fait qu’absolument personne ne se rende compte de la véritable identité de Supergirl, alors que rien ne la distingue de Kara Danvers, mises à part ses lunettes et son style vestimentaire beaucoup plus sage.

En bref, les personnages de cette série sont extrêmement attachants, et l’intrigue passionnante est très bien menée, ainsi que les thèmes pas toujours très faciles à aborder qui en découlent.

Vous l’aurez compris, je vous conseille cette série à 100%, surtout si vous cherchez quelque chose sans trop de prise de tête, un peu marrant, avec des protagonistes à croquer et de mignonnes petites romances et histoires familiales.

111


 Prickly_pear_cactus.png     Prickly_pear_cactus.png    Prickly_pear_cactus     Prickly_pear_cactus

TRES BELLE DECOUVERTE
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s